La Galerie

Saxo

280 €

Histoire :

Saxo aurait pu s’appeler « Trompette » !
Le cuivre a ici une double « résonance » : le métal et l’instrumental (« les cuivres ! »).
Il est aussi basé sur l’équilibre des lignes par rapport au centre de gravité.
En effet, ces lignes de construction font apparaître un décalage entre le socle et le cuivre, qu’il a fallu ramener à l’aplomb grâce aux cintrages se dirigeant vers l’abat jour.
Les demi-cercles sont façonnés avec un ancien outil de plomberie.
Ainsi, cette création a gardé ses plis sur chaque coude, lui offrant par conséquent, une esthétique particulière !

Mon atelier :
17 rue de Saint-Philibert, 29920 NÉVEZ
06 48 10 82 43